Frédéric Aribit

Biographie

Après une thèse consacrée à la confrontation entre André Breton et Georges Bataille sous la direction de Jean-Yves Pouilloux, Frédéric Aribit a publié deux essais sur le surréalisme : André Breton, Georges Bataille, le vif du sujet (L’écarlate, L’Harmattan, 2012) et Comprendre Breton (essai graphique, avec Eva Niollet, Éditions Max Milo, 2015). 


Il a également signé deux romans chez Belfond, Trois langues dans ma bouche (2015) et Le mal des ardents (2017). 

 

Il a publié de nombreux articles sur André Breton, Georges Bataille, Annie Le Brun, Pierre Michon... dans diverses revues en France (Cahiers Bataille, Patchwork, Loxias, Chiendents, La cause littéraire…) et à l’étranger (Roumanie, Grèce).

 

Par ailleurs, « Elisa l asilE » est un texte prononcé lors de la soirée hommage à André Breton organisée à la SGDL dans le volume J’ai cessé de me désirer ailleurs, Pour saluer André Breton (Éditions la passe du vent, Vénissieux, 2016). 


Son dernier roman, Et vous m’avez parlé de Garry Davis, est paru en février 2020 aux éditions Anne Carrière.

©2020 Daïmon

Daïmon est une revue littéraire autonome et libre de toute idéologie actuelle ou ambiante. Elle défend un espace préservé de l'influence de tout courant quel qu'il soit. Elle fuit tout phénomène de mode et tout mercantilisme. Daïmon fonctionne sous forme d'association loi 1901 et tous les revenus issus de la vente de ses parutions papier sont exclusivement utilisés pour la préparation et l'impression des parutions à venir. Daïmon se donne ses propres lois et entend continuer ainsi.