Daïmon veut rouvrir la réflexion sur l’écriture contemporaine, en convoquant les démons littéraires du passé, l’imaginaire, la révolte, le rêve. Daïmon incite à dire non, pour débarrasser la création de ses scories et proposer un regard libre et vif sur ce que peut la littérature, aujourd’hui.

Sont convoqués dans ce numéro, les figures des révoltés Annie Le Brun, Blaise Cendrars, Antonin Artaud, Anaïs Nin, Charmian London, Roger Caillois, Thomas Bernhard, Anna Maria Ortese, Boris Vian, Ursula Le Guin, Bona de Mandiargues, Béatrice Douvre, les poètes du Grand Jeu. Des auteurs dont la vie et l’œuvre se conjuguent dans une cohérence qui nous permet aujourd’hui de les honorer comme précurseurs d’une manière d’être et d'écrire dont notre monde a encore besoin. Des textes personnels, intimes, empreints d’admiration et habités par un souffle révolté, marginal, tumultueux, fou, indigné ou rêveur.

• 137 pages, en format 15,5 x 23,5

• Contient : essais, exercices d’admiration, prose courte, prose dramaturgique, extraits de journal, prose poétique autour des treize écrivains révoltés du XXème siècle évoqués.

• Des voix accompagnent sept de ces textes, sous la forme d'un QR Code qui sera joint à la fin de ceux-ci (à scanner avec l'application QRScanner - pour Android, ou QRCode - pour Iphone)

• Illustrations : dessins, gravures, encres, acryliques d’artistes.

La réalité n'altère pas le démon créateur, ni ses ombres stellaires, ni ses errances oniriques. L’AILLEURS existe pour accueillir des voix perçant le voile de l’entendement. Voix humaines autant qu’animales, dont la fureur de créer puise dans les ténèbres éclairantes, dans le face à face avec la bête dans sa jungle. Rien n’enferre cette bête, car le fer c’est elle, et le feu demeure pour la faire jaillir dans le chant exalté du rescapé. Ailleurs, ce démon résiste à la réalité. Il se doit d’être sans cesse RÉ-IMAGINÉ et RÉ-INCARNÉ.

 

Par DAÏMON, que nous nommons pour incarner ce feu, nous voulons interpeller notre monde et traduire un regard LIBRE posé sur celui-ci. Nous suscitons l'imagination en même temps que la MÉMOIRE, et évoquons ces noms du passé qui nous collent à l'âme comme une ombre au corps.

 

DAÏMON donne voix aux auteurs possédés par ce démon. Il croit à l’écrivain-démiurge qui invente, détruit, transforme et fait naître la langue. Il incite à trouver des sens nouveaux pour mieux exprimer la FOLIEdu monde et du présent. Il ouvre une scène sur laquelle des voix SINGULIÈRES s'expriment sans entrave. Pour retrouver encore un imaginaire constitutif, une nouveauté qui reflète l'arkhè. Pour dire NON !

 

Avec DAÏMON, nous voulons être une puissance de REFUS, donner le change à un monde embourbé dans un excès de réalité qui muselle les bouches et bande les yeux.  L’IMAGINATION, la RÉVOLTE et le RÊVE sont l’horizon de notre dire.

 

Dire NON ! Franchir les sentes creusées par le pouvoir de la raison, de l’homogénéisation, du positivisme et des censures, bondir par-delà les confins. Créer, dans l’inconscience encore fraîche de nos ÉLANS.

Les RÉvoltéEs

Les Auteurs

Les Artistes

©2020 Daïmon

Daïmon est une revue littéraire autonome et libre de toute idéologie actuelle ou ambiante. Elle défend un espace préservé de l'influence de tout courant quel qu'il soit. Elle fuit tout phénomène de mode et tout mercantilisme. Daïmon fonctionne sous forme d'association loi 1901 et tous les revenus issus de la vente de ses parutions papier sont exclusivement utilisés pour la préparation et l'impression des parutions à venir. Daïmon se donne ses propres lois et entend continuer ainsi.